LES FÊTES DE LA FEDERUM

1949

PROCLAMATION DES RESULTATS

Si vous reconnaissez un parent, un ami, une amie sur ces photos, soyez gentils envoyez nous un petit mail avec leurs noms respectifs aux adresses suivantes : webmaster@kolwezi.be / ben.debourse@skynet.be

 

Le rideau tombe

C'est le matin du troisième jour. Beaucoup sont présents dans la grande salle... de toile... pour la remise des coupes, mais bien p!us encore se reposent de l'effort des luttes récentes et... des deux bals des soirs précédents.

Les courageux, les ardents, ceux qui tiennent jusqu'au bout, encouragent leurs amis qui se battent âprement pour décrocher la dernière victoire... au «zanzi»... «et la sueur coulait de leurs visages bruns »... et Lotte, devant un brillant coup du secteur Nord, s'évanouit, son melon roulant au loin sur la piste, sa canne frappant l'air.

Mais voila que le Président se met a parler. II loue les héros, rend hommage aux organisateurs, fait un laïus court et même empreint de poésie... Le commissaire de l'U.M., heureux et souriant, exprime de sa façon classique, les félicitations de la D.G. et puis c'est la proclamation, la remise des coupes, les baisers de Bauthier. Enthousiasme.

Le lunch calme un peu l'atmosphère. Faire la file, c'est moins drôle...

Mais bientôt, les appétits satisfaits, la danse reprend ses droits et les disciples de Terpsichore rivalisent de grâce.
Trois heures... Le Nord s'en va... Les Sudistes saluent, dans une chaude ambiance de soleil et de sympathie,ceux qui, pendant un an, prépareront la revanche. A chacun son tour? Lubumbashi et Kipushi ne l'entendront peut-être pas de cette oreille

LES TROPHEES

Les trophées attribues a 'occasion des fêtes Fédérum sont cinq. Ce sont de magnifiques oeuvres d'art. II suffit de voir les photos.

TROPHEE JADOT

 

TROPHEE GALOPIN

 

TROPHEE COUSIN

 

TROPHEE BLAISE

 

Le Trophée Président Cattier, le Trophée Président Blaise, le Trophée Président Jadot, vous les connaissez. Ils récompensent les secteurs ou les cercles gagnants.

Quant au Trophée Président Galopin, c'est le trophée du mérite sportif de la Federum. II récompense l'athlète qui s'est particulièrement distingue au cours de l'année.

Offert par la Société Générale en souvenir de son ancien gouverneur qui était aussi président de l'Union Miniere, ce challenge perpétuel est attribue pour la première fois en 1949 et c'est Jacques Ackaert sr qui en sera le premier détenteur.

Ackaert est un beau sportif. II a le courage, l'intelligence et la volonté. De plus, il est la modestie faite homme. Douze fois finaliste du Championnat de tennis du Katanga, il a remporte huit fois le titre. Cette année encore, c'est lui le Champion du Katanga. II montre la un exemple que son fils s'apprête a suivre.

Nous arrivons enfin au Trophée Jules Cousin qui récompense une carrière de dévouement a la cause sportive. C'est a François Crahay qu'il revient cette année.

Récompense combien méritée pour le dévouement avec lequel il s'est intéresse à tous les sports, cant comme organisateur et promoteur que comme acteur.

Que de fêtes il a organisées en ces vingt-deux ans de séjour a Panda ! Son activité n'a d'égale que sa complaisance et clans les moments difficiles, on a toujours trouve en Crahay l'homme qui accepte les responsabilités et « fait marcher la boutique ».

 

Retour au Menu